Contact +228 92 91 17 37

Mail info@radiomotaog.com

Radio Télévision Motaog N1 Dapaong, Togo

Heure d'emission

Lundi - Dimanche: 24Hr/24 - 7Jr/7

Ensemble des news

SAVANES/VIOLENCES FAITES AUX FILLES ET AUX FEMMES : L’ASSOCIATION LAN-DO LANCE OFFICIELLEMENT LES ACTIVITÉS

SAVANES/VIOLENCES FAITES AUX FILLES ET AUX FEMMES : L’ASSOCIATION LAN-DO LANCE OFFICIELLEMENT LES ACTIVITÉS

SAVANES/ VIOLENCES FAITES AUX FILLES ET AUX FEMMES: L’ASSOCIATION LAN-DO LANCE OFFICIELLEMENT LES ACTIVITÉS

Aujourd’hui, avec l’expansion de la pandémie du COVID-19 qui a amené les gouvernements à préconiser le confinement pour réduire l’expansion de la maladie, les violences domestiques se sont accrues dans les foyers augmentant ainsi le taux des violences physiques et sexuelles.
C’est dans l’objectif de créer du changement social à travers l’influence des normes sociales que le projet « Campagne d’information, d’éducation et de sensibilisation des populations sur les violences faites aux filles et aux femmes » intervient avec l’appui financier de Plan International à travers le Fonds Youth Challenge Fund (YCF).
En prélude aux différentes activités, l’association culturelle LAN-DO a lancé officiellement la campagne le vendredi 27 mai dernier au centre Robert cornevin en présence de plusieurs couches socio-professionnelles de la région des savanes
Dans son mot de bienvenue, KOMBATE Danhane la Directrice a situé le contexte du projet et son importance pour la société ,elle est revenue brièvement sur les grandes lignes du projet et les actions à venir. Elle n’a pas manqué de remercier le partenaire pour l’accompagnement. Pour elle, il est nécessaire d’agir sur les normes sociales qui les favorisent à travers l’éducation pour un changement de comportement. Le théâtre par exemple, étant une activité ludique favorisant le divertissement, mais surtout l’information, la sensibilisation, et la remise en cause des systèmes de pensée, l’Association culturelle LAN-DO a choisi ce canal pour pouvoir toucher les communautés afin de provoquer une prise de conscience par rapport aux effets néfastes des normes sociales sur les mariages d’enfants, les violences basées sur le genre et le droit d’accès des femmes à la planification familiale.

Dans son discours d’ouverture ,le Secrétaraire général Esso PIRANIWÈ représentant le préfet de Tône aussi a tenu à remercier tous les acteurs initiateurs du projet et l’ONG plan pour avoir pensé orienter la lutte vers ce fléau. Il a reconnu que malgré les efforts de l’état, ce fléau continue de faire son chemin dans nos sociétés. Il a appelé tous les participants à une convergence d’efforts pour lutter efficacement contre les violences faites aux filles et aux femmes.Il a pour terminer saluer la présence de l’ONG plan pour sa présence aux côtés de différentes initiatives dans la commune.Plus de 70 personnes y ont pris part (les Maires, une délégation de plan international, les services déconcentrés et décentralisé de l’État , les OSC, la chefferie traditionnelle, les religieux, les associations de jeunes, de femme et des personnes handicapées, les acteurs culturels, les artisans, les élèves, etc.)
Des prestations d’artistes ont servi d’intermède à cette cérémonie de lancement officiellement.

Bracool YENDABRE

Spread the love