Contact +228 92 91 17 37

Mail info@radiomotaog.com

Radio Télévision Motaog N1 Dapaong, Togo

Heure d'emission

Lundi - Dimanche: 24Hr/24 - 7Jr/7

Ensemble des news

SAVANES/TERRORISME :RENOUER AVEC LA SÉRÉNITÉ GRÂCE À LA RÉSILIENCE ET À LA VIE SOCIO-CULTURELLE


Le phénomène terroriste constitue un frein au développement économique des Etats africains dont il menace gravement la sécurité, la stabilité. Les attaques terroristes occasionnent des violations massives des Droits de l’Homme, met à mal les droits économiques, sociaux et culturels des Etats.
L’un de ses principaux objectifs, est de générer la peur et la panique parmi la population.
Il est extrêmement commun pour les gens d’éviter ensuite les endroits publics, de changer leurs méthodes de transport, de ne pas aller au travail, de commencer à se méfier des autres (en particulier des personnes d’une communauté qui apparaît assimilée au terroriste). Il arrive aussi que ces attaques unissent la communauté et la rende plus forte. De très beaux projets communautaires ont vu le jour suite à une attaque, et a permis de rassembler les gens. Quelques uns de ces projets sont éducatifs, certains servent à reconstruire les lieux des attaques, d’autres permettent de traverser les frontières et de réduire le fossé entre les gens.
La région des Savanes reste toujours attractive, les gens y vivent encore, on ne dira pas le contraire.
Maxime Pougnoupo KANKPIEGUE récent titulaire du Baccalauréat 1ere partie à Lomé, nous livre cette interview “J’ai déjà entendu parler de la situation sécuritaire actuelle dans les Savanes, mais le côté festif et accueillant de la ville de Dapaong ne me laissent pas indifférent. “J’avais prévu depuis le début d’année que je passerai mes grandes vacances 2022 à Dapaong et j’y suis maintenant. On fait la fête comme avant, mais à part ça, dans les bars de la rue, on a pas l’impression que la ville est bouclée. Des animations, des soirées, des bars, etc..sentir l’ambiance d’une ville est essentielle pour faire son choix d’études.. je suis d’ici et ma classe de Terminale, je la ferai ici… je suis tout simplement fier d’être des Savanes”
Ailleurs, à Tandjoaré toujours à notre micro, Nanimpo LARE sociologue et chef projet déclare : “Ce qui est bien ici, c’est que tous les lieux de sortie sont concentrés sur deux ou trois places. Résultat, on retrouve toujours du monde que l’on connaît. En outre, le quartier est très facilement accessible à pied ou à moto. La vie culturelle est particulièrement marquée par la musique, ça ne sent pas la terreur comme c’est décrit par certains ailleurs…”.

Les attaques terroristes changent la vie des gens. Il arrive de perdre un être cher, d’être blessé et de ne plus être en mesure de faire les choses qu’on avait l’habitude de faire. Il y a des hauts et des bas et des moments où la vie nous rappelle ce qui nous est arrivé, en particulier lorsque des attentats se produisent dans le reste du monde. On voit les choses différemment aussi. Vous vous demandez si vous resterez une victime pour le reste de votre vie. Cela dépend de chaque personne mais nous pouvons aller de l’avant, commencer à récupérer et à nous reconstruire et c’est ce que notre chère Patrie le Togo nous appelle à faire. surmonter la peur, se connecter avec d’autres personnes, ne pas rester isolé, aller à la rencontre des autres et s’impliquer dans un projet, aider à lever des fonds pour ceux qui ont besoin d’aide.
Enfin, rester souder, comme un seul, debout, du début à la fin pour venir à bout de ce phénomène.
Nonobstant la situation sécuritaire dans les savanes il y’a bientôt trois mois, tout n’est pas morose dans la région…

Dieu protège et bénisse le Togo !

Bracool YENDABRE

Spread the love