Contact +228 92 91 17 37

Mail info@radiomotaog.com

Radio Télévision Motaog N1 Dapaong, Togo

Heure d'emission

Lundi - Dimanche: 24Hr/24 - 7Jr/7

Ensemble des news

RENTRÉ SCOLAIRE 2021: LES AUTORITÉS S’ASSURENT DE L’EFFECTIVITÉ DE LA REPRISE DES CLASSES À DAPAONG

RENTRÉ SCOLAIRE 2021: LES AUTORITÉS S’ASSURENT DE L’EFFECTIVITÉ DE LA REPRISE DES CLASSES À DAPAONG

Les écoliers Togolais et leurs enseignants ont retrouvé le chemin des classes ce lundi 27 septembre 2021 après deux mois de vacances. Une reprise des classes qui s’effectue comme l’année dernière dans un contexte sanitaire préoccupant en raison de la flambée des cas de maladie à Corona virus.


Dans la région des savanes,les autorités politiques, administratives et scolaires ont été tout aussi matinales qu’ élèves et enseignants, histoire de s’assurer de l’effectivité de cette reprise et surtout de la ponctualité des apprenants et leurs encadreurs. Ainsi, une équipe composée du ministre de l’eau et de l’hydraulique villageoise, Monsieur Bolidja TIEM,du préfet de Tône Monsieur Tchimbiandja Yendoukoa DOUTI,de madame Sayabia JALOMBI, première adjointe au Maire de la commune de Tône 1,du Directeur régional de l’éducation des savanes Monsieur Ouro Gnawo TCHALEDJI accompagné d’une délégation du ministère des enseignements primaire secondaire et l’enseignement technique et de l’artisanat conduite par le doyen des inspecteurs a fait le tour de quelques établissements scolaires de la commune pour s’assurer du démarrage effectif de l’année scolaire 2021/2022. La délégation s’est montrée très matinale au CEG Nassablé 2 où elle a assisté à la montée des couleurs. Au mât,le ministre TIEM a dans son adresse, souhaité une bonne rentrée scolaire aux corps enseignant et à l’ensemble des apprenants puis a prodigué d’utiles conseils aux élèves avant de les encourager au travail bien fait, à l’assiduité et à la ponctualité, gages d’une bonne réussite en fin d’année.

La délégation a continué sa tournée au lycée Dapaong ville 2 où elle a visité certaines salles de classes afin de se faire une idée réelles des conditions de travail et du respect des mesures barrières. Aux élèves,la délégation en a rappelé au respect de leurs enseignants, à la discipline et surtout à l’assiduité. Une invite à la non consommation des boissons alcoolisées et des stupéfiants leur a été adressée. L’école primaire publique de Worgou, le Centre régional d’enseignement technique et de la formation professionnelle et l’Université technique privée Bonita Hauss ont également reçu la visite de la délégation. Partout le message a été presque le même tant à l’endroit des enseignants que des élèves.Aussi faut-il souligner que la délégation lors de cette tournée a remis un don de matériels de travail aux établissements scolaires visités. D’une valeur totale estimée à 1.006.400F, ce matériel est un don du chef de l’État qui fait de l’éducation l’une de ses priorités. Il faut noter également que cette nouvelle année scolaire qui a démarré ce jour bénéficie de plusieurs mesures du gouvernement visant à soulager les parents d’élèves. Il s’agit notamment de la suppression des frais scolaires et celles des inscriptions aux différents examens, une décision très salvatrice selon certains parents que nous avons rencontré ce matin et qui n’ont pas caché leur satisfaction. ” Je suis venu inscrire ma fille au CRETFP Dapaong en BT Agro pastorale, c’est une joie immense pour moi d’apprendre que les frais de formation de cette année scolaire qui s’élèvent à 50000f seront pris en charge par le gouvernement. Je remercie le chef de l’État,son excellence Faure Gnassingbé pour cette décision et nous prions pour que Dieu l’ilumine davantage” nous a confié Monsieur François BANGANE, mécanicien à Dapaong.

En somme, tout semble avoir bien démarré dans la préfecture de Tône en ce premier jour de la nouvelle année scolaire. Vivement que le matériel didactique nécessaire, la construction et l’équipement des salles de classe puissent suivre afin de répondre au besoin grandissant dans les établissements scolaires publics pour un succès éclatant en fin d’année.

Robert DOUTI

Spread the love