Contact +228 92 91 17 37

Mail info@radiomotaog.com

Radio Télévision Motaog N1 Dapaong, Togo

Heure d'emission

Lundi - Dimanche: 24Hr/24 - 7Jr/7

Ensemble des news

RÉHABILITATION DES PISTES RURALES: LA SAVANE EN CHANTIER

RÉHABILITATION DES PISTES RURALES: LA SAVANE EN CHANTIER

“La route du développement passe par le dévéloppement de la route” a – t-on coutume de dire. Les autorités togolaises semblent avoir bien compris l’adage et décidées à l’expérimenter à travers les différents chantiers de construction de routes et pistes sur l’ensemble du territoire national. Ce ne sont pas de vains discours , un tour sur le terrain permet de toucher la réalité des doigts . Dans la région des savanes les chantiers avancent sereinement.

Dans le soucis de désenclaver les différentes localités de la région et faciliter la mobilité des populations, plusieurs pistes rurales sont en réaménagement. Dans la commune de Tône 4, le tronçon korbongou- Yemboate frontière Burkina Faso entre temps entièrement dégradé , est de nouveau en chantier: élargissement et revêtement de la chaussée , reconstruction des ponts cassés et construction de nouveaux dalots . Les travaux sont nettement avancés. Le calvaire des usagers dans le bafond qui sépare Bagname de Korbongou rentrera bientôt dans les oubliettes. Un chauffeur de camion benne s’est confié à nos reporters:
” Mieux vaut tard que jamais, depuis près de 5ans, passer par ici était devenu un chemin de croix surtout en période de grandes pluies. La traversée de la rivière et la lutte contre la boue glissante sur plusieurs centaines de mètres étaient devenus un cauchemar” .

À Timbou et à Biankouri dans la commune de Cinkansé 2, plusieurs pistes sont également en réhabilitation: Biankouri- Samomoni- Cinkansé, Lolongue – Tchimbiangbong, Garou- Samomoni, etc. Même son de cloche sur le tronçon Nampante- Tami- Goussiès- Warkambou dans Tône 3.

Un pont en construction à Tami zongo.

Les entreprises tributaires des marchés en question font preuves de responsabilités sans doute à cause de la rigueur du ministre TCHEDE qui se montre exigeant . L’on se rappelle qu’en février dernier , le nouveau locataire du ministère des pistes rurales et du désenclavement , un habitué des descentes inopinées sur les chantiers, sommait  par un communiqué les entrepreneurs de respecter  les délais prévus, ceci en cohérence avec leur engagements sous peine de sanctions.

Le gouvernement qui ambitionne de réhabiliter 75% du réseau de pistes rurales d’ici 2025 met les bouchées doubles afin de désenclaver les zones de fortes productivités agricoles . En cette période de début de la récolte des tomates dans la région des savanes, les transporteurs de l’or rouge sont les plus heureux, bien que les pistes réhabiltées ne soient pas encore totalement praticables

Les pistes rurales faut- il le souligner , constituent un patrimoine vital pour les populations dans une région essentiellement agricole comme celle des savanes. Et pour developper les zones agricoles, il faut les rendre accessibles afin de faciliter l’écoulement des produits vers les centres urbains. Il ne reste qu’à rappeler aux usagers des ces différents joyaux d’éviter l’excès de vitesse et de s’habituer au port du casque pour limiter les accidents mortels qui endeuillent presque quotidienement les familles.

Robert DOUTI

Spread the love