Contact +228 92 91 17 37

Mail info@radiomotaog.com

Radio Télévision Motaog N1 Dapaong, Togo

Heure d'emission

Lundi - Dimanche: 24Hr/24 - 7Jr/7

Ensemble des news

ENVIRONNEMENT/SAVANES:EXTRACTION DU SABLE ET ÉROSION, ÇA CRAINT!

ENVIRONNEMENT/SAVANES:EXTRACTION DU SABLE ET ÉROSION, ÇA CRAINT!

La région des savanes est la plus défavorisée du pays mais loin de se contenter de cette situation que lui imposent la nature et le climat (sols arides et pluviométrie très capricieuse), les populations se battent comme ils peuvent pour se tirer d’affaire. Au nombre de ces petites activités menées par les femmes pour la survie quotidienne figure l’extraction du sable, une activité qui n’est pas sans conséquence sur notre environnement

L’amélioration de l’habitat traditionnel et l’urbanisme galopante dans certaines communes liée à l’érection des bâtiments commerciaux et d’habitation dans la région a donné lieu au développement de l’activité d’extraction du sable dans les rivières, une situation peu connue il y’a quelques années.

Si cette activité génère des revenus à la chaîne des acteurs de cette filière et constitue une source de revenus pour les communes qui perçoivent des taxes, les conséquences sur notre environnement sont sans égal.

 

En effet, l’extraction du sable favorise l’élargissement du lit de la rivière, ainsi, de petits marigots se creusent petit à petit et deviennent du jour au lendemain des rivières. Cette situation  semble ne pas inquiéter les populations.

A korbongou, depuis le développement de l’activité d’extraction du sable, l’élargissement et l’approfondissement du lit de la rivière a détruit les ponts qui se sont retrouvés en plein milieu du la rivière .Le passage des véhicules est devenu impossible et Lorsqu’il pleut, les usagers vivent un cauchemar. À Loko Nadjir, l’élargissement de la rivière emporte peu à peu les parcelles cultivables. Au fur et à mesure que l’eau ronge les rives par le bas, la partie supérieure finie par s’affaisser et la furie des eaux emporte la terre pour se frayer un passage.

L’homme devrait agir positivement afin de freiner ce phénomène. Pour ce faire, l’extraction du sable devrait être réglementée et le reboisement des rives doit être envisagé pour préserver les terres contre la force destructrice de l’érosion hydrique

 

 

Robert DOUTI

Spread the love