Contact +228 92 91 17 37

Mail info@radiomotaog.com

Radio Télévision Motaog N1 Dapaong, Togo

Heure d'emission

Lundi - Dimanche: 24Hr/24 - 7Jr/7

Ensemble des news

ENVIRONNEMENT/SALUBRITÉ PUBLIQUE À CINKASSE : L’HORIZON S’ÉCLAIRCIT

ENVIRONNEMENT/SALUBRITÉ PUBLIQUE À CINKASSE : L’HORIZON S’ÉCLAIRCIT

La population africaine,très jeune connaît un accroissement fulgurant. Le phénomène de l’exode rural entrainant la surpopulation en milieu urbain n’est pas sans conséquence sur les milieux d’accueil.La création de nouveaux quartiers parfois dans des zones non urbanisées,sans accès à l’eau potable ni à l’électricité oblige les population à vivre dans une insalubrité totale qui les expose à toutes sortes de maladies. Au Togo,le constat reste le même, l’élargissement des villes sans un véritable plan d’aménagement urbain laisse les autorités impuissantes devant certaines difficultés des populations.Des efforts se font au quotidien mais l’immensité du travail est tél qu’il faut en plus de l’Etat, des initiatives privées pour accompagner les pouvoirs publics dans cette bataille pour des villes plus vivables. A Cinkassé dans la région des savanes,un jeune s’est lancé dans cette aventure.

La ville de cinkansé dans la région des savanes couvre une superficie de de 60km2 avec une population de près de 20000 habitants en majorité musulmane.C’est une ville essentiellement commerciale qui connait une croissance vertigineuse.Jusqu’à ce jour, la ville ne bénéficie pas d’une desserte en eau potable et la commune ne dispose pas de voirie,faisant de la pollution des points d’eau un danger permanent pour la santé des populations. Parti de ce constat, Damate KOUNTONE s’est lancé le défi de rendre insalubre la capitale commerciale de la régions des savanes.

Diplômé en droit de l’université de Lomé,le natif de Biankouri trouve en 2018 l’ingénieuse idée de se lancer dans la collecte et le traitement des ordures ménagères afin d’apporter sa contribution à la propriété de la terre des NAGNANGO. Sur fonds propres ,il se procure d’une moto tricycle et de deux pèles puis part en guerre contre les dépôtoirs sauvages, une aventure qui finira par faire de lui une étoile.

Au départ, il sollicite un terrain non bâti qui fera figure de décharge finale et commence par dépouiller la ville de ses nombreux dépôtoirs sauvages. ” _Quand j’ai commencé, je dégageais les dépotoirs dans les quartiers gratuitement,après cette étape, nous avons commencé par sensibiliser porte à porte des ménages sur la nécessité de l’utilisation des poubelles et ainsi,nous avons obtenus les premiers contrats de ramassage d’ordures avec les ménages et c’est qu’est née l’Entreprise Urbaine de Salubrité Générale (EUSG).”_ Explique le désormais chef d’entreprise. Une fois à la décharge,les ordures sont traités et les plastiques durs,les débris d’acier et de fer sont revendus tandis que les sachets noirs et autres objets sont brûlés et ajoutés aux débris pour être transformés en engrais grâce à la technique de compostage. ” _Au fur et à mesure,nos contrats se sont élargis aux services publics,aux hôtels et restaurants,etc.Aujourd’hui nous sommes débordés et nous ne couvrons que 18 quartiers de la ville”_ nous a raconté monsieur KOUNTONE que nous avons rencontré au sortir de l’incubateur Banm Lab ,venu défendre son projet devant des partenaires financiers en vue d’accéder à un financement pour s’acheter un second tricycle.Il a d’ailleurs au terme de cet exercice décroché le 3eme prix du meilleur projet et bénéficié d’une subvention de 500000f du fond d’appui aux initiatives économique des jeunes(FAIEJ).

Le patron de l’Entreprise Urbaine de salubrité Générale(EUSG) ambitionne de se trouver une décharge plus spacieuse ,de pouvoir s’offrir les services des techniciens en compostage en plus de l’achat du nouveau tricycle dans le but d’étendre ses offres de service à toute la ville de Cinkansé,une vision toute aussi grande que noble qui mérite d’être soutenue!

Robert DOUTI

Spread the love